Un pan d’escalade dans un appartement ?!? Mode d’emploi !

NB: je me permets de piquer l’idée du texte barré à son brillant inventeur que je ne connais point ^^.

Un sage hindou m’a dit un jour “Ne rêve pas ta vie, vie tes rêves”. 

Voilà, ça sera tout pour le côté poétique de l’article ça c’est fait (je voulais commencer comme les tutos de Jérôme Niel mais je me suis dis que ca passerait pas trop). 

En ces temps de confinement, un petit tuto pour prévoir la survie lors du passage du prochain virus, ça ne fait pas mal!

Alors oui il y a des gens un peu fous brillants qui réalisent leurs rêves. Bon effectivement ya des rêves plus dingues (comme tâter l’avant bras d’Adam Ondra ou encore celui d’Olivier) mais au moins celui là j’étais à peu prêt sûr de pouvoir le réaliser!

Piqué par l’escalade depuis quelques années et heureux propriétaire d’un château appartement (je suis aussi un petit bob le bricoleur dans l’âme, et maniaque au possible !). Du coup je me suis dis pourquoi pas faire un petit pan dans ma chambre !

Le matériel et les pesetas !

  • Des chevrons en bois (traité de Versailles) de 63x75mm – 2€ le mètre
  • Du contreplaqué de 18mm (ca passe en 15mm à priori mais pas envie de me retrouver chez le voisin du dessous) – compter ~70€ la plaque standard de 244x122cm

NB: c’est pas aussi lourd que David mais ca pèse son poids quand même ! 

Prévoir l’appel à un ami et une grosse tuture ou des découpes sur le parking de casto directement)

  • Des tiges filetés (j’avais pris du 10mm), des rondelles de citrons et des écrous – pas cher Albert !
  • Des vis à bois
  • Les fameux inserts pour pouvoir ensuite visser les prises où l’on veut à notre guise!

J’ai privilégié des inserts à visser qui tiennent mieux dans le temps et ont tendance à moins “tourner” que des inserts à frapper. Le plus robuste restera des inserts “Ellipse à visser” mais ca aurait alourdi les petites structures comme la mienne et c’est plus cher !  

Compter ~20€ le lot de 100 (sachant que j’ai fais à peu près 600 trous ça en fait des trous!)

  • Et les prises alors? Bas oui! Bon j’avous qu’on m’en a offert pas mal héhé (merci les coupains, le frero, la chérie ..).
    Sinon les salles de bloc comme Val de Grimpe ou autres revendent à prix très attractifs comme David leurs anciennes prises – compter ~5-8€ pour les grosses prises, bacs… et ~2-3 euros pour les petites prises.
  • Bonus peinture – attention la peinture c’est cher mais c’est beau (d’ailleurs on sait toujours pas pourquoi c’est aussi cher non di diou!)

Le matos

  • Une scie circulaire et/ou scie sauteuse
  • Perceuse à percussion / visseuse
  • Défonceuse (on peut s’en sortir uniquement avec la visseuse pour les trous mais ca doit pas être commode!) avec un embout de la taille des inserts

Pas besoin d’en acheter une pour l’occasion ça se loue ou s’emprunte!

  • Marteau
  • Niveau à bulle (ou pas ca passe sans je pense ^^)
  • De l’huile de colza  de coude
  • Des tréteaux – bien pratiques
  • Un amis – merci Julien Coutinho

Les étapes de la construction en images

  1. Première étape, prendre une bière. Mais non! L’idée est déjà de fixer des chevrons verticaux au mur. Pour cela, choisir des murs porteur en béton, pas du placo quoi ! Pour fixer les chevrons au mur j’ai utilisé des tiges filetées que j’ai scellées chimiquement dans le mur (trois points de fixation par chevron vertical). 

J’ai aussi percé les chevrons avec un gros diamètre sur la hauteur des boulons pour qu’il ne dépasse pas des chevrons une fois fixés (Cf schéma ci-dessous).

  1. Ensuite j’ai lié ensemble les montants verticaux avec le reste en utilisant des plaquettes et des équerres en fer prépercées.
  1. Ensuite découper à la scie circulaire/sauteuse le contreplaqué et le mettre en position avec quelques vis juste pour qu’il tienne.
  1. Ensuite vient l’étape très amusante des trous. Nous (avec le petit Julien Coutinho) avons décroché les panneaux et fait les trous. Choisir votre maille en fonction de vos besoins, dans les salles d’escalade les trous sont souvent espacés de 15 cm (j’ai choisi 12 cm comme la surface est petite, pour laisser plus de possibilités de déplacer les prises). 

On peut faire les trous avec une perceuse mais pour être sûr que les inserts tiennent bien dans le temps et pour que ça soit plus facile nous avons utilisé une défonceuse, qui permet de percer bien plus droit.

Merci Juju, 600 trous c’est mieux à deux! pas de blague promis

  1. L’étape d’après consiste à visser les inserts par derrière un par un, c’est long !
  1. Après on revisse tout (une vis à bois de 40cm tous les 20cm, faut que ça tienne !)  sur le mur et on est déjà pas mal !
  2. On appelle mamie pour fixer les prises, pas con le gars !
  1. Pendant un weekend pluvieux chez les grands parents on s’amuse à fabriquer ses propres prises !
  1. Et là après quelques mois à jouer avec ce joli pan, on se dit qu’un peu de peinture ne ferait pas de mal pour que ça ressemble à une chambre quand même! Attention après réflexion bien choisir la peinture, j’ai maintenant beaucoup de mal à décrocher certaines prises qui sont collées à cause de la peinture !).
  1. Les enfants du voisin en profitent comme il se doit !
  1. On s’adapte au contexte et on octroie une petite place à madame pendant le confinement satané virus pour mettre un bureau ^^!

Voili voilou, j’espère que ça donnera des idées à certains, n’hésitez pas à demander du renfort si vous vous lancez, je serais ravi d’aider. Plein de bisous à non c’est vrai on a pas le droit et de courage en ces temps compliqués. A très bientôt sur du vrai caillou !

Max.

1 commentaire sur « Un pan d’escalade dans un appartement ?!? Mode d’emploi ! »

Les commentaires sont fermés.