Week-end Grandes voies : Arête Sud St Jeannet

Week-end Grandes voies : Arête Sud St Jeannet

Après les cours de manips de grande voie donnés par Lionel, il nous tardait de pouvoir les exercer en conditions réelles !
En profitant d’un des long week-ends de mai, PA nous en donnera l’occasion à St Jeannet ! But de l’opération : l’Arête Sud du Baou de St Jeannet.

Le départ aux aurores est alors donné à 10h30 à Feu vert, partenaire officiel du covoiturage de l’ASSA depuis 1957. Nous sommes 2 voitures pleines de grimpeurs avides de grimper. Les aléas de trajet et de parking derrière nous, nous nous élançons vers le Baou ! La marche d’approche est escarpée mais heureusement pas trop longue. On fait chauffer les guiboles et monter le cardio.
Arrivés en bas de la face, nous formons les cordées. Dans l’ordre, PA et Sam mènent la danse et montre le chemin puis Emeline et Clément suivent et enfin Paul et Seb ferment la marche sur l’arête Sud.
Geoffrey et Loic, plus aventuriers, prendront le chemin de l’étrier, une autre grande voie parallèle à l’arête Sud.

L’ascension, elle-même se décomposera en 2 parties :

  • La première composée de 5 longueurs en style grande voie nous permettant d’atteindre un premier grand palier très confortable.
  • Les 3 ressauts du Baou de St Jeannet qui se grimpe comme si on enchainait 3 longueurs en couenne.

Et la première longueur de l’arête sud nous met dans le bain dès le départ. Une voie facile dans le 3 mais avec seulement 2 points sur 20 mètres…
PA nous met une sangle en plus sur un arbre ce qui rassureront les premiers de cordée suivants. Le gaz et l’ambiance sont présents, c’est certain ! Mais le meilleur reste à avenir.
Le crux, ou la principale difficulté de l’arête sud, est sur la deuxième longueur. Sam laissera le soin à PA de la grimper en tête qui laissera une autre sangle sur un arbre pour protéger le pas dur de la voie. Ce pas est un toit à passer. Les prises sont franches mais un peu patinée ce qui rend l’exercice assez physique. Le gaz de la voie n’arrangeant rien…
Heureusement, le prochain relais est sur une belle plateforme bien confort. Peut-être un peu trop confort, vu que nous aurons du mal à la quitter pour faire la prochaine voie !
Cette 3è longueur a sa première partie sur un mur un peu raide puis sur une belle traversée jusqu’à son relais un peu étroit. La vue est plongeante mais magnifique !
La suite déroule bien avec des voies bien prisues et pas trop soutenues, au point où Sam partie en tête rate un relais ! Malgré tout, la grimpe se termine sans problèmes sur l’arête Sud.
L’arrivée au premier palier est l’occasion de se restaurer un peu avec un petit en-cas! Le plus dur et le plus vertigineux est passé !
La deuxième partie constituée de 3 ressauts est à choix multiples. A chaque ressaut, on peut choisir la voie et donc la difficulté de celle-ci. Déjà bien entamé, nous choisissons des voies plutôt faciles.
Nous commençons par le pilier Maurice dans le 4, une voie assez longue avec de beaux bacs et un rocher en goutte d’eau superbe. Puis suivant les cordées, nous passerons par la voie Maman ou la grand Maman, respectivement dans le 4 et dans le 5 pour passer le deuxième ressaut.
Mais c’est dans la dernière voie de la journée que la dernière difficulté se présentera. La voie Rosier (5+) est bien nommée puisqu’en plus d’avoir un premier pas bien retors et rempli de végétation, de la rue se présentera au relais intermédiaire de celle-ci. Le rêve pour tout botanophobe !
Si la fatigue était présente, le style peut-être pas… Avec un passage au tire clou pour Emeline devant les randonneurs ébahis et Paul qui installera de nombreux étriers tout confort pour son second Seb, le spectacle était au rendez-vous.
Une fois en haut, le panorama est grandiose et nous permet de vraiment appréhender l’ascension effectuée.
C’est aussi l’occasion de retrouver Geoffrey et Loic qui s’étaient un peu perdus sur la grande voie l’étrier!
Le retour par le GR a été l’occasion d’échanger sur leurs péripéties ! Ils s’étaient trompés et se sont lancés sur la voie à coté en 6c plutôt que le 6a annoncé ! C’était l’occasion de réviser le rappel ! Mise à part ce petit détail, ils se sont débrouillés comme des chefs !
La journée s’est terminée sur l’obligatoire verre au bar de St Jeannet ! L’occasion de se souvenir des petits déboires de la journée et des potentielles prochaines sorties !
Une belle première pour certains et une belle journée pour les autres. Tout le monde a eu son compte !
Un grand merci à PA et Paul pour l’accompagnement et à tous les autres pour l’ambiance, c’était super !

Merci à tous !

Franck Ferront

Related Posts

Sortie initiation canyonisme !

Sortie initiation canyonisme !

Sortie adulte autonome : c’est l’heure des passages de passeports !

Sortie adulte autonome : c’est l’heure des passages de passeports !

Voyage ASSA du printemps 2024 : Majorque !

Voyage ASSA du printemps 2024 : Majorque !

Sortie adulte débutant du 27 avril !

Sortie adulte débutant du 27 avril !