Grandes voies le 14 juillet

Grandes voies le 14 juillet

Le 14 Juillet tombe un vendredi, et si on posait le jeudi pour aller faire des Grandes Voies ?!

Damien, Guillaume et Zoé se mettent en route dès le mercredi soir et s’installent dans un sympathique camping, côté italien, à 30 minutes du col de la Lombarde, au-dessus d’Isola.

Jeudi, ce sera la GV « Unita di Misura », qui mène à l’Antécime Sud Ouest de la Cime de Vermeil à 2 770mètre d’altitude. Un très bon plan considérant la canicule qui perdure sur la Côte d’Azur !

Trente minutes de marche d’approche, six longueurs en 6a max, particulièrement bien équipées pour une GV en haute montagne. La flèche s’élance sur le granit, en évitant les quelques prises qui bougent.

Arrivés au sommet, nous décidons d’aller jeter un œil à la Cime de la Lombarde, légèrement plus haute !

Il ne restera plus que descendre 450 mètres de dénivelé dans un pierrier pour profiter des bières fraiches au bord d’un lac après une magnifique journée !

Vendredi : GV il Mestiere qui mène aux Cimes du Lausfer

Une GV plus facile, équipée par le même ouvreur : travail impeccable. Les six longueurs sont belles et plus faciles que la veille.

La GV est déjà finie, nos grimpeurs ont encore de l’énergie et décide d’aller au sommet en récupérant les cinq dernières longueurs d’une autre GV. Quel décor, quel gaz ! Et plein de bouquetins !

Après pas mal de marche, 11 longueurs et un rappel, 10heures d’émerveillement les trois grimpeurs rentrent au camping où les attend le quatrième compère : Alessandro. C’est autour d’une bonne pizza que le programme des deux jours restants se dessine.

Samedi : retour au col de la Lombarde: Cima d’Orgials : Testa dell’Orgials : Due Milioni

Les deux cordées se lancent dans la première partie de la GV, 4 jolies longueurs dans le 6a max. Pour atteindre la seconde partie, il faut effectuer un rappel de 50 mètres et arriver dans un goulot. Attention aux chutes de cailloux, rien de grave mais assez pour préférer se prélasser au bord du lac plutôt que de se lancer dans la seconde partie pour une des deux cordées. Malgré le vent, Guillaume et Alessandro finissent les trois dernières longueurs.

Encore une belle journée, qui sera allègrement célébrée au bar et cloturée par une bonne polenta au camping !

Dimanche :

Le réveil sera un peu plus difficile et entre le démontage des tentes et la route de retour, l’équipe a moins de temps devant elle pour la dernière GV. Malgré une description assez peu flatteuse, le choix se porte sur le Contrefort SE de Lausa Bruna : Le cavallette. Une GV en 5 longueurs, sans marche d’approche, qui sera en fait bien plus agréable que ce que l’on aurait pensé d’après les commentaires sur les sites internet. Et c‘est accompagné par les papillons que finit la quatrième et dernière GV du week-end ; il est malheureusement temps de quitter la fraicheur de la haute montagne et retourner sur la côte et sa canicule.

Crédit CR Zoé

Franck Ferront

Related Posts

Escapade falaise au Blavet ou comment finir l’année en beauté !

Escapade falaise au Blavet ou comment finir l’année en beauté !

Choucou Place : la sortie du groupe perf’ du 10 décembre 2023

Choucou Place : la sortie du groupe perf’ du 10 décembre 2023

Sortie falaise encadrée des adultes autonomes !

Sortie falaise encadrée des adultes autonomes !

Sortie falaise pour les U10, U12 et U14 !

Sortie falaise pour les U10, U12 et U14 !