Verrou de Roya

« Je le vois tous les jours et pourtant il m’impressionne toujours »

Un trio motivé pour affronter la glace … ( elle fond à vu d’œil …. sniff )

DCIM100GOPROGOPR3357.

cascade du verrou de Roya

IMG_20170131_094115535_HDR

 

 

 

 

 

 

 

En avant pour le « verrou de Roya » , juste avant St Étienne de Tinée ( donc rien à voir avec la vallée de la roya ..). Petite route sinueuse attention au estomac fragile , ça tourne sec ! Arrivé au petit hameau roya : équipement, comptage de broche, de sangle, on commence à être rodé piolets crampons buffs casques et multiples paires de gant!

On attaque l’approche par le vallon de sale vieille euh pardon sallevieille, les topos n’étant pas trop riche en information , on s’aventure à suivre les traces ( on prend pas vraiment de risque on suit le GR ..). Une petite heure de marche un peu de neige mais tout se fait à pied, ça glisse un peu mais rien de méchant !

L’excitation est dans les yeux de Jo qui va faire sa première cascade naturelle, il insiste fort pour voir le cigare …. le coquin.

          16425375_10155003441845816_1158600192_n            16467361_10155003441865816_760841202_n

 

 

 

 

 

 

Étude rapide de l’itinéraire recherche des relais, en avant Emilien par en tête, la glace semble fine par endroit ( et ça se confirme en montant …) belle première longueur une trentaine de mètres , 7 broches notre ouvreur semble en grande forme !

On monte derrière lui tout en plaisantant et appréciant cette activité éphémère , ça fond … oui je l’ai déjà dit mais ça fond vraiment ; limite il pleut !!

16426688_10155003441860816_1221799113_n

Crochet Abalabof

DCIM100GOPROGOPR3467.

Le premier relais

 

Vue du relais la suite (enfin… le départ) semble bien plus raide, évidemment Emilien passe sans sourciller mais derrière Jonathan avec le sac à du fil à retordre… il se met terreur après une glissade chute d’au moins 25 … c!

Départ difficile ça couine mais ça passe , et ça mouille ( c’est bon j’arrête …)

DCIM100GOPROGOPR3392.

piolet de Jo

DCIM100GOPROGOPR3403.

oui tu as réussi la photo !

 

 

 

 

 

 

 

Petite traversée sur une micro couche ( bon pas si micro elle résiste à mon passage ) je me déplace à pas de loup et pose les piolets avec la plus grande délicatesse ( j’en ai plus que j’imagine ..) dernière partie légèrement bombée ça y est on est au bout des 70 mètres du verrou , reste le rappel et c’est fini ! Pas tant que ça … on a fait le nécessaire pour profiter davantage …. On descend tous au relais et là, grosse galère la corde se coince après être venu d’une dizaine de mètres … on a tout essayé ça semble complètement bloqué …. on réfléchi aux éventuelles possibilités mais le plus secure est de remonter et de voir se qu’il se passe … je m’y colle , j’ai déjà donné en canyon en stage init… , ça devrait le faire avec un shunt un machard une pédale , c’est parti … c est long très long, j’ai chaud…très chaud et un machard mouillé ça se coince bien plus que vous ne pouvez l’imaginer … c’est long ( j’insiste volontairement !) je passe rapidement sur les nombreux morceaux de glace que je jette sur les copains ( bah oui c’est pas malin les gars de rester sous un mec qui remonte !!! ) pas de blessure trop grave ça se résume à quelques gros flips et de la bobologie, merci les casques..

Madame la docteur s’occupera bien gentillement de mossieu ce soir 

… surprise ( j’y avais pas pensé ) passage de noeud ! Ouais youpi cool ! Encore un exo a mettre en pratique ! J’arrive au relais je réinstalle tout proprement ( sans vrille ) mais je pense que le deuxième maillon (rajouté par safitude) sera un peu responsable de ce malheureux tirage … on finit par s’en sortir

DCIM100GOPROGOPR3488.

les trois nains

Une bien belle journée des histoires à raconter ( écrire …)  et un sourire jusqu’aux oreilles on rentre rincé à tous les sens du terme ! Si le redoux persiste on n’y retournera pas cette saison , ça fond vraiment à vue d’œil , mais ça fait parti du jeu et on en aura bien profité !