Sortie cascade de glace dimanche 11 février au Boréon

Le dimanche matin, réveil initialement prévu à 7h00 du matin mais pour des privilégiés: 6h00 ( Franck, David et Anaïs par ma faute). Les marcassins se réveillent avant le soleil. Après un bon petit déjeuner au gite, certains vont s’équiper/louer le matériel pour participer à l’ascension de la cascade de glace, pendant que d’autres ont choisi le ski de rando.

Première étape, mettre correctement les crampons, (et oui lorsque l’on débute ce n’est pas évident pour tout le monde, #Pierre-Emmanuel), utiliser le scotch  fourni par Philippe pour ceux qui n’avaient pas de guêtre, pour la survie de son pantalon et de ses mollets.

 

Une fois dehors, nous étions fin prêt à en découdre avec la glace, un petit débrief avec le guide Pierre, pour les règles de sécurité du site et rappel de quelques bases d’escalade. TOP départ dans les voies difficiles pour certains et pour d’autres, départ initiatique dans des voies faciles.

On aurait pu croire qu’il est facile de grimper sur de la glace mais « que nenni », il faut avoir confiance dans le matériel ainsi que dans les méthodes de grimpe. Eviter au possible de creuser son trou avec le piolet, cela évitera les gerbes de glaces dans la figure, car ces dernières peuvent faire quelques dégâts sur le visage(n’est ce pas Antho). Sur les conseils avisés de Seb, il vaut mieux préconiser les orifices existant pour limiter l’effort fourni pendant l’ascension. Les marcASSAins se sont superbement bien débrouillés pour cet atelier, tout le monde était à fond, à tel point qu’il a fallu aménager de nouvelles voies sur la cascade. Nous avions nos petits reporters sur place: Anaïs et Caroline (guillet) restées sur le carreau, Maxime entre deux ascensions, Franck en pleine grimpe, Philippe sur le sommet, nous ont « paparrazés » pour immortaliser ce moment de franche camaraderie et de plaisir sportif.

Après cet effort physique, certains toujours en forme, Farah, Bart et Pierre-Axel sont repartis pour une session ski de fond, nous autres, nous sommes retrouvés au restaurant du parc pour prendre un petit apéro et déguster une bonne tartiflette/reblochonnade avec modération….  Pour digérer tout ça, quoi de mieux que de bombarder notre Phiphi avec une belle bataille de boule de neige en traître avant de reprendre la route.